Thabor – 2020

Thabor

2020

Dans le quartier du Thabor à Rennes, notre équipe a entièrement repensé et rénové cette bâtisse. Il a fallu restaurer l’histoire du bâtiment qui s’était perdue au fil des années.

L’entrée accueille un bel escalier réalisé par des maîtres-artisans avec les savoir-faire d’antan et les murs en pierre ont été réhabilités. L’aménagement et les pièces chinées ont été pensées dans le style de la maison.

L’escalier en voute sarrasine a été façonné sur mesure par deux compagnons du devoir de Vendée. Les marches et contre-marches sont en pierre de Chauvigny et s’accordent parfaitement avec le carrelage du rez-de-chaussée. Le garde-corps a été entièrement conçu en briques et en staff traîné sur place.

Notre staffeur compagnon du devoir a également transformé le poteau porteur en colonne pour qu’il épouse les courbes de l’escalier.

Le faux-plafond a été volontairement arrêté en amont pour laisser respirer l’escalier.

La partie supérieure du garde-corps a été travaillée manuellement et sur-mesure pour servir de main-courante aux propriétaires.

Les façades de cuisine au toucher velouté, le plan de travail et la crédence en pierre polie jouent le camaïeu pour s’intégrer parfaitement aux tons mastics ambiants.

Le passage de porte a été travaillé en staff et en rondeur pour adoucir les lignes très droites de la pièce.

Le toit en pavés de verre illumine cette cuisine pendant que l’arrière-cuisine profite quant à elle d’un Skydome rétro-éclairé.

La cuisine est ouverte sur la salle à manger mais se fait discrète. La hauteur importante du passage de porte arrondi permet de récupérer la lumière des pavés de verre.

La vasque du lave-main a été réalisée sur-mesure, en défonçage de la pierre de Cheyenne dorée.

Le placage bois du lave-main reprend les teintes de la pierre. Le grand miroir reflète les portes en agencement qui abritent un placard de rangement au-dessus du WC.

Les grandes poignées en bronze mat ont été chinées afin d’habiller cet ensemble en agencement.

Les mêmes poignées, cette fois en demi-lune, ont été choisies pour leur bronze mat qui crée l’harmonie avec les immenses portes en miroir fumé du meuble d’entrée.

© Crédits photographies : Cyril Folliot

» Revenir à l’ensemble de nos réalisations

République – 2018

République

2018

Situé en plein centre-ville de Rennes, cet appartement de la fin du XIXème siècle a été entièrement redistribué.

Pour répondre aux besoins des propriétaires, deux salles de bain et un WC ont été réalisés dans seulement 6M2.

La cuisine a été réfléchie pour s’adapter à la faible largeur de la pièce.

La cuisine noire au toucher velouté ne laisse pas de traces lors de son utilisation. La crédence en miroir fumé élargit la pièce et renvoie la lumière tout en restant discrète.

Le parquet a été peint pour accentuer l’effet monochrome.

 

Le bureau a été réalisé sur-mesure en agencement, et dans la lignée du reste de l’appartement, c’est le noir et blanc qui a été choisi. Le monochrome permet d’oublier les nombreux rangements fermés pour ne laisser voir que l’espace bibliothèque.

Du noir et blanc à nouveau. Le miroir chiné et quelques éléments de décoration dorés ressortent sur le meuble de salle de bain noir. Les rangements sous la fenêtre permettent d’optimiser la surface et le plateau en marbre vient relier le tout à l’espace douche.

Des boiseries noires, une cheminée en marbre noir, les murs blancs et un papier-peint Cole&Son dans les mêmes tons pour l’ambiance de cette pièce. La Vertigo de chez Petite Friture vient chapeauter l’ensemble.

La salle de bain des enfants emprunte des couleurs plus douces et rompt avec le noir et blanc. Le papier-peint Acquario de chez Cole&Son apporte sa touche d’originalité.

Une chambre d’enfant tout en longueur. Le lit a été conçu en hauteur pour laisser un bel espace de jeu au sol !

Le bureau et la bibliothèque profitent de la lumière d’une grande porte-fenêtre.

Un palier pour la salle de bain et le WC tout en sobriété. Les patères chinées et le porte-parapluie de chez Seletti ponctuent l’espace.

© Crédits photographies : Cyril Folliot

» Revenir à l’ensemble de nos réalisations

Quai Lamennais – 2019

Quai Lamennais

2019

Sur les quais du centre historique de Rennes, ces anciens bureaux ont été réhabilités en appartement familial.

Notre équipe a repensé les volumes pour créer une belle suite parentale, une grande chambre d’enfant avec sa propre salle de bain et son lit-mezzanine servant également de mur d’escalade, une cuisine discrète intégrée comme un meuble dans la pièce de vie, un bureau / chambre d’ami et une pièce dressing / buanderie.

Une grande coiffeuse a été installée face au lit où trois miroirs reflètent le papier-peint Sarah Lavoine. Comme très souvent nous avons choisi le chêne de fil pour apporter chaleur et authenticité.

Nous avons conservé le colombage existant pour séparer la chambre et le dressing. Un rideau de chez Dedar permet aux propriétaires de fermer, à leur gré, l’espace nuit.

Nous aimons utiliser la moquette dans les chambres pour son côté feutré et phonique. C’est un plaisir de poser le premier pied de la journée dans une moquette épaisse.

Face au lit trois miroirs aux formes variées reflètent le papier-peint Sarah Lavoine dont le motif très graphique vient ressortir sur le mur uni.

L’unité de sol entre la chambre et le dressing agrandit l’espace. La couleur neutre choisie met en valeur la charpente en bois existante.

 

La salle de bain se dessine en transparence à travers la verrière dont le montant oblique fait écho aux colombages.

 

Le dressing en agencement a été traité dans les mêmes tons que les murs et la moquette afin de se faire le plus discret possible.

Une table ronde extensible a été choisie pour apporter un peu de rondeur à cette pièce très stricte. Elle est dans un ton neutre pour ne pas la rendre trop présente.

 

La cuisine en agencement a été traitée dans l’esprit d’un buffet. Le plan de travail en pierre, choisi directement dans le champ avec les propriétaires, vient chapeauter des façades en laque mate. La crédence est volontairement basse permettant ainsi dans le futur d’accueillir un grand tableau en rupture avec l’image des cuisines traditionnelles.

Les colonnes de cuisine sont traitées dans le même blanc que le mur pour se fondre dans l’espace.

Autre détail : le plafonnier Vibia a été chiné pour son originalité et ses courbes.

Afin de rééquilibrer les espaces cuisine et salon, la rupture entre la peinture Kaki et le blanc a été décalée vers la droite.

Une enfilade des années 30 en bois habille le mur Kaki et vient rompre avec l’image des cuisines traditionnelles. Petit plus : cela permet d’y ranger toute la vaisselle.

La suspension TamTam reprend les formes rondes de la table basse en verre et vient rappeler les tons chauds du tapis, du canapé et du parquet. Le tableau coloré vient relever l’ensemble.

Nous avons traité la salle de bain en noir afin de la faire disparaître. Le meuble vasque de chez Porcelanosa a été choisi dans le même ton pour le rendre le plus discret possible.

Réalisé sur-mesure par notre charpentier, ce lit superposé offre deux petites cabanes aux aventuriers de la maison. L’expédition ne s’arrête pas là, un mur d’escalade et des harnais de sécurité les attendent sur le côté pour les emmener vers les sommets les plus hauts.

Réalisé sur-mesure par notre charpentier, ce lit superposé offre deux petits cabanes aux aventuriers de la maison. L’expédition ne s’arrête pas là, un mur d’escalade et les harnais de sécurité les attendent sur le côté pour les emmener vers les sommets les plus hauts.

La salle de bain des enfants a été pensée dans la simplicité : une faïence Metro, un meuble vasque en porcelaine de chez IKEA, un porte-savon de notre enfance et une couleur forte pour relever l’ensemble.

© Crédits photographies : Cyril Folliot

» Revenir à l’ensemble de nos réalisations